Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 10:11

2014 - 03 - 30 / Piazza Armerina / Villa del Casale

Quelqu'un a chanté la tristesse des dimanches... Urgence : bien l'occuper ! Je file à la gare routière, repère le bus pour Piazza Armerina, patiente devant un café clos et sur le coup de 11 h, me voilà dans un bus de la SAIS.

La route tournicote. Arrivé à Piazza Armerina, plus déserte qu'Enna, je me rends vite compte que la ligne privée qui mène de la ville au site - classé par l'UNESCO - de Villa del Casale - sera opérationnelle à partir du 1° ... mai.

Heureusement, je croise la route de Guiseppe. Plutôt, c'est lui qui m'aborde. Que peut faire un chauffeur de taxi au fin fond de la Sicile pour arrondir ses fins de mois ? Vous proposer une course payable en liquide et sans reçu. Il me propose un aller et retour pour 20 € ; après de courtes palabres plus gestuelles que vocales, nous convenons que ce sera 15. Tope là ! On part sur-le-champ. Il reviendra me chercher à 14 h 30 et me déposera au centre de Piazza. Il est content. Je suis content. Deux heureux en ce bas monde !

On se rapportera au Michelin et au Routard pour apprécier la beauté de la villa romaine : 3 500 mètres carrées de mosaïque. Scènes de chasse, de jeux, de bains et autres. photos interdites.

A la sortie, un vendeur ambulant sri-lankais s'installe avec une table de camping et un parasol. Produits proposés : des guides écornés, des cartes postales défraîchies et des foulards.

Après avoir payé finalement 20 € à Guiseppe, j'arpente le parvis devant la cathédrale. Une famille de belges surgit et me demande s'il s'agit bien du Duomo. Ben oui, ça se voit. Je me permets de les éclairer : duomo indique un dôme ou une cathédrale.

Je retourne vers mon campement en faisant une courte halte nécessaire à Enna Bassa. Elle est inévitable à cette heure-là. Mini-bus sonore et brinquebalant vers la haute ville en passant deux fois par l'hôpital. Je peux confirmer: 25 minutes. Un trio de seniors anime la communauté : exclamations, rires, soupirs. Le plus volubile est aveugle. Un vrai comédien à la voix rauque façon sur les docks. C'est quelqu'un qui a beaucoup fumé. Petite digression : les Siciliennes et les Siciliens consomment énormément de nicotine. Une rue : un bureau de tabac. Un interstice entre deux pavés : un mégot, au moins...

Ce soir, il fait 12 °; Il y a du vent. On doit tomer à 9.

Ville miniature : le cimetière d'Enna. Hatmonie architecturale avec la ville. Vous pourrez comparer.

Le dôme du Duomo de Piazza Armerina.

Plaque en l'honneur d'un combattant de la Mafia exécué en 1979.

Partager cet article

Repost 0
Published by angelpouyllau
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens