Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 10:34

2014 / 04 / 07 - Catania

C'est donc pour de bon le premier jour à Catane. Chance : le soleil est éclatant. Tout au fond de la Via Crispi - à 30 km pour être franc, l'Etna enneigé se dresse. Le centre ploie sous les étals de tout type. Marchands d'habits, de vaisselle, de sommiers, de casseroles, de DVD piratés ( tiens, la Vie d'Adèle ! ), de chaussures et chaussettes, de robes de princesses, et cætera. Le terme de cette balade est le marché aux poissons dont parlent tous les guides et tous les récits de voyage. Quelques clichés ci-joints l'illustrent. Manquent le bruits et les odeurs. Des dizaines et dizaines d'espèces marines bronzent sous les toiles. Certains ne vendent que des anchois, d'autres que des oursins, d'autres uniquement de l'espadon. Impressionnante la découpe de l’animal ! C'est un vrai théâtre. Je croise une équipe de télévision venue de Séoul qui souhaite filmer de près un boucher au travail. Le gars, l’œil noir refuse. Il les éconduit fermement tout en continuant sa tâche la lame à la main. Je ne me suis pas permis d'immortaliser la scène. Risque de dérapage.

Place del Duomo, je me pose. Nécessaire dans ces endroits-là d'avoir un journal que l'on dispose sur les marches ou bordures avant de s'asseoir. J'y reviendrai le surlendemain. Les heures vont filer. je crois me rappeler que je retourne l'après-midi dans le centre. Faut se laisser porter... Et emporter.

Il est bien là !

On les dénomme : fragola !

Un choix appétissant.

Ouvrez les yeux ! Ouvrez les oreilles ! Ouvrez les narines !

On se croirait au casino.

Un enterrement de vie de garçons au milieu de poiscaille, ça a de l'allure !

Draguer pieds nus en robe de bure, faut le faire ! Attention à l'épectase, comme il arriva à un célèbre et médiatique cardinal français.

Partager cet article

Repost 0
Published by angelpouyllau
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens