Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 12:03

La veuve

 

 

'' Quel malheur ! Je ne m’en remets pas… Il est parti tôt ce lundi-là. Le 9 octobre, je me rappelle bien. Tranquille. Il m’a dit : '' Je vais à Gouvernet voir si tout est en place au studio. Les locataires arrivent samedi prochain. '' C’était sa matinée de libre… Et je l’ai appris à midi et quart. Mon frère est venu au bureau. Les urgences… Le médecin-chef… Soyez courageuse… Ils disent tous ça à chaque fois. Après, j’ai compris comment c’est arrivé. Il a fait une embardée à Saint-Cyprien. Qu’est-ce qu’il est allé faire là-bas ? Ce n’est pas le plus direct tout de même pour Gouvernet ! Il y allait ou il en revenait ? Voyons… Je ne me rappelle plus. Les gendarmes ont bien dû me le dire.

Heureusement, l’auto-stoppeuse qu’il avait prise à Sarvan n’a rien eu. Tu la connais. C’est la fille Melgano. L’aînée. Une belle plante ! Son père travaillait à IKM avec mon pauvre Richard.

Vraiment, non, vraiment, je ne m’en remets pas ‘’ confia Hélène Marchant à sa cousine Clarisse assise tout à côté d’elle, stupéfaite jusqu’au tréfonds par tant de naïveté.

Partager cet article

Repost 0
Published by angelpouyllau - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens